Newmanity
Retour aux conseils pratiques

Ho’oponopono : atteindre la paix intérieure

1132 vue - (2) commentaire(s)
Ho'oponopono bien être

Cette tradition ancestrale hawaïenne basée sur la réconciliation – surtout avec soi-même – et dont le nom pourrait être traduit par « rétablir l'équilibre », connaît un véritable renouveau aujourd’hui, y compris en Europe. Le principe : nous sommes à l’origine de tout ce qui nous arrive dans la vie, et nous pouvons donc en changer le cours.

C’est en 1976 que la chamane hawaïenne Morrnah Simeona, aujourd’hui décédée, a remis au goût du jour ce rituel du pardon issu de la culture du Pacifique en le modernisant. Basé sur le pardon mutuel, le repentir, il s’agit d’une forme de « purification spirituelle » qui peut être pratiquée seul ou en groupe, et permettrait de soigner les problèmes psychologiques comme physiques.
 

Restaurer les liens brisés

A l’origine, Ho’oponopono était surtout pratiqué au sein d’une même famille pour restaurer des liens brisés. On considérait que si une personne était malade ou souffrait d’un désordre psychologique, c’est que l’un de ses proches avait commis une faute. En demandant sincèrement le pardon, on pouvait alors obtenir la guérison. Dans sa conception moderne, on peut avoir recours à Ho’oponopono pour résoudre ses problèmes de tous les jours.
 

Les conséquences de nos actes

L’un des principes est que l’on doit vivre soi-même ce que l’on a fait subir aux autres. Nos actes ont donc des conséquences directes sur le déroulement de notre propre vie. Mais il serait possible de retrouver un équilibre grâce à des prières altruistes, demandant le pardon, et basées sur l’amour de son prochain et de soi-même.
 

« Je t’aime, pardonne-moi, je suis désolé, merci. »

En 1992, un disciple de Morrnah Simeona appelé Hew Len a poursuivi son travail et proposé que les adeptes d’Ho’oponopono aient recours à un mantra, répété inlassablement : « Je t’aime, pardonne-moi, je suis désolé, merci. ». Mantra qui permettrait de retrouver un équilibre intérieur et de faire disparaître petit à petit tout sentiment de rancœur ou d’aigreur.
 

Comment commencer

Il existe des enseignements légèrement différents d’Ho’oponopono. A chacun de trouver la méthode qui lui conviendra le mieux. De nombreux stages sont organisés un peu partout dans le monde, mais il est également possible d’assister à une conférence de présentation, moins engageante pour un premier contact. Les quelques sites Internet indiqués à la fin de cette page vous permettront d’obtenir des renseignements et les dates des prochains événements.

L'auteur | La rédaction de Newmanity

Retour aux conseils pratiques
Suggestions